Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2008

La mer t'hume

ff97f6fd2579c2012786b3bace30e973.jpg

©Nora. B, Huile & Pastel, 50/70 cm, 2004

lierre.gif
"la mer'thume ! Jeu de mot réussi !
Le besoin de la mer et l'étendu de l'océan. Prendre du large pour respirer l'air frais. Fuir l'étouffement et avoir envie d'humer et humecter l'environnement aquatique, et pourquoi pas caresser les baleines et jouer avec les petites limandes et sardines.

Mais des fois, nous sommes contrariés, l'esprit casanier nous tient par la gorge et nous met des boulets aux pieds pour nous enchaîner à la terre bétonnée, moquettée ou tapissée.

Le poète arabe dont je ne me rappelle pas le nom, c'est l'abbaside abou taib Al Mutanabbi je crois disait :

"ما كلٌ ما يتمنى المرء يُدرِكُه
تجري الرٍياحُ بما لا تشتهي السفُن"

"Tout ce que désire l'individu ne l'atteindra pas
Les vents circulent contre les désirs des navires"
En tout cas, ce tableau m'a bouleversé et m'a sommé de quitter la métropole occidentale où je suis pétré en ce moment pour prendre le chemin de l'Atlantique, ma ville natale Casablanca. Mes narines commencent à manquer d'iode et l'odeur de la mer m'appelle.
Merci Nora !